• |

Structure et texture du sol : quelle différence ?

mai 2021 | par Stéphanie Lamy

Adapter son sol aux cultures Top Pouss.

On a souvent tendance à les confondre. Tout jardinier a besoin de connaître la différence afin de mieux adapter son sol aux cultures, et l’inverse !. Structure ou texture ? Une petite mise au point s’impose.

La texture du sol… à vous de faire avec !

Elle se définit par ses proportions en argiles, limons et sables, selon leur taille. Ces particules, plus ou moins fines (argile < 0,002 mm ; limon : entre 0,002 mm et 0,05 mm ; sable > 0,05 mm), déterminent les propriétés physiques du sol. Selon les proportions, on parlera alors d’un sol argileux, limoneux, sableux ou bien limono-argilo-sableux, limono-argileux ou encore limono-sableux. 

Un sol équilibré se compose de 50 à 70 % de sable et de 15 à 20% d’argile. Il est bien drainé mais retient l’eau, et sa fertilité est élevée. Sachez qu’il est inutile d’essayer de modifier la texture de votre sol, il faudra composer avec notamment en choisissant des cultures adaptées ! 

La structure du sol… peut toujours être améliorée !

Elle correspond à l’agencement en grumeaux et en agrégats des particules du sol. Les espaces vides, ou pores, situés entre les agrégats permettent à l’eau et à l’air de circuler.  La structure idéale est la structure grumeleuse (lien vers news jardiner par les racines) constituée de 50 % de pores. Si les sols argileux, sableux et limoneux présentent rarement une structure idéale, des amendements favoriseront l’apport de humus (lien vers news humus) qui contribuera à créer une terre meuble, aérée et riche.

partager

Vous aimerez également